Valeurs & statuts

l’AGMJ
ses valeurs

Les valeurs de l’AGMJ

Introduction : 
Tout projet (associatif, institutionnel, personnalisé, etc.) se réfère implicitement ou explicitement à des valeurs. Ce sont des guides qui vont influencer les composantes du projet : statuts, buts, moyens, manières de faire, etc. 

En 2015,  un groupe de travail  (Gabriel Décoppet, Stefano Saccon, Louis Vaney) s’est appliqué à définir les valeurs de l’AGMJ en analysant les statuts et les options ; il a rédigé un texte de référence.

Ce document participe à l’expression de notre identité, il précise nos positions concernant le jazz et les fonctions de notre association. Il a été présenté à l’AGO 2016 et, sans être l’objet d’un vote formel, il a obtenu un satisfecit général. 

Valeurs de l’Association Genevoise des Musiciens de Jazz 
(ci-après AGMJ). Mai 2010.

I. Constituée en 1978, l’AGMJ vise l’union de tous ceux qui, musiciens ou  non,  souhaitent participer à la valorisation et au  développement de la musique de jazz auprès d’un public le plus large possible.

II. Conséquemment l’association contribue à la valorisation et à la promotion de l’activité et du statut des musiciens en leur offrant notamment des occasions de se produire, de se faire connaître et d’échanger avec d’autres acteurs de la scène régionale.  

III. Tout en s’efforçant d’être en prise avec son temps, l’association se veut aussi la gardienne du patrimoine jazzistique, notamment envers les jeunes générations, en entretenant le souvenir des musiciens régionaux et de leurs productions.

IV. Par ses initiatives, l’AGMJ souhaite promouvoir les valeurs humanistes véhiculées par le jazz comme la liberté d’expression, l’écoute, le dialogue et le respect des différences

V. Les actions promues par l’AGMJ  se basent largement sur la solidarité, la compréhension réciproque et l’engagement bénévole.
Elles s’efforcent de développer les liens et l’entraide  entre membres.

VI. Né depuis plus d’un siècle, le jazz ne cesse de surprendre par sa créativité, sa liberté et ses capacités de renouvellement.

VII. Avec ses caractéristiques propres, le jazz est imprégné de toutes les musiques et à son tour il les influence.

L’improvisation qui le caractérise implique un dialogue constant entre les musiciens eux-mêmes, une communication entre les créateurs et le public et entre les auditeurs.

IX. Pour l’AGMJ, le jazz est une musique qui réunit les gens, qui concourt au rapprochement social et enrichit les relations humaines.

X. Le jazz est à l’image de la diversité du monde, il ne connaît aucune frontière géographique, historique ou stylistique, c’est une passerelle entre les cultures. 

XI. L’AGMJ se veut ouverte à tous les courants de jazz, elle souhaite stimuler la curiosité du public pour des musiques tant actuelles que traditionnelles, avec un seul critère : la qualité.

l’AGMJ
ses status

Les statuts de l’AGMJ

Les ajouts et les modifications votées par l’AGO le mai 2016 sont soulignées.

Article 1

Dénomination

Il est fondé une Association dénommée
« ASSOCIATION GENEVOISE DES MUSICIENS DE JAZZ »
L’AGMJ est une association sans but lucratif, politiquement neutre et confessionnellement indépendante. Elle est régie par les présents statuts et subsidiairement par les articles 60 à 79 du Code civil suisse, ses membres exprimant leur volonté de s’unir pour défendre les intérêts de la musique de jazz à Genève et dans la région. Sa durée est illimitée.


Article 2

Buts

L’association a pour buts :
a/ de promouvoir l’activité et la valorisation des musiciens de jazz par la diffusion de la musique de jazz,
b/ de favoriser le développement de l’intérêt porté à cette musique sans restriction de style mais avec un seul critère : la qualité,
c/ de baser ses actions sur la solidarité, la compréhension réciproque et l’engagement bénévole de ses membres,
d/ tout en s’efforçant d’être en prise sur son temps, de perpétuer notamment envers les jeunes générations, le souvenir des musiciens qui ont participé au développement du patrimoine jazzistique local et régional.

A cet effet, l’Association peut intervenir auprès des autorités publiques et des organismes privés, organiser des concerts, conférences, campagnes, manifestations ou festivités propres à mettre en évidence les caractéristiques culturelles et les valeurs humanistes de la musique de jazz.


Article 3

Durée, siège

La durée de l’Association est indéterminée. Elle ne peut être dissoute qu’en conformité des présents statuts et de la loi. Son siège est à Genève.


Article 4

Ressources

Les ressources de l’Association se composent
- des cotisations fixées par l’Assemblée Générale,
- de subventions, dons et legs,
- de toute autre ressource autorisée par la loi.

Les fonds sont utilisés conformément au but social.
L’exercice social commence le 1er janvier et se termine le 31 décembre de chaque année.


Article 5

Membres

Peuvent faire acte de candidature à l’Association :
- les musiciens de jazz ainsi que toutes personnes manifestant un intérêt pour cette musique,
- les personnes morales

Admission :
Les demandes d’admission sont adressées au Comité qui admet les nouveaux membres et en informe l’Assemblée Générale.
En cas de refus la personne concernée peut recourir, par écrit, contre cette décision à l’Assemblée générale. Le délai de recours est de dix jours dès la notification écrite de la décision du Comité.
L’Association peut en tout temps recevoir de nouveaux membres.
L’inscription de tout nouveau membre sera ratifiée dès le paiement de sa cotisation.

Démission :
Les membres peuvent, en tout temps, démissionner de l’Association, moyennant préavis de trois mois pour la fin d’une année civile. Ils restent tenus de leur cotisation pour la durée pendant laquelle ils ont été membres.

Exclusion :
Tout membre peut être exclu de l’Association par décision du Comité pour de justes motifs.
La personne concernée peut recourir contre cette décision, par écrit, à l’Assemblée générale. Le délai de recours est de dix jours dès la notification écrite de la décision du Comité.
Le membre exclu perd tout droit à l’avoir social. Il reste tenu de sa cotisation pour la durée pendant laquelle il a été membre.
D’autre part, tout membre n’ayant pas versé sa cotisation annuelle malgré les rappels est exclu de l’Association sur simple décision du Comité.


Article 6

Engagements

Les engagements et responsabilités de l’Association sont uniquement garantis par les fonds sociaux, à l’exclusion de toute responsabilité personnelle des membres du Comité.


Article 7

Organes

Les organes de l’association sont :
- l’Assemblée Générale,
- le Comité,
- les commissions spéciales,
- l’organe de révision agréé par l’autorité fédérale pour réaliser le contrôle restreint.


Article 8

Assemblée générale

L’Assemblée Générale est le pouvoir suprême de l’Association.
Elle se compose de tous les membres et se réunit en Assemblée Générale ordinaire une fois par an, sur convocation du Comité.
Elle peut être convoquée en Assemblée Générale extraordinaire toutes les fois que le Comité le juge utile ou que le cinquième des membres au moins, en fait la demande écrite et motivée au Comité.
L’assemblée générale est valablement constituée quel que soit le nombre des membres présents.


Article 9

Compétences

L’Assemblée Générale élit le Comité et les vérificateurs des comptes, décide des modifications des présents statuts et se prononce souverainement sur toute contestation y relative).Elle se prononce sur l’exclusion des membres.


Article 10

Convocation

Les Assemblées Générales ordinaires et extraordinaires sont convoquées par le Comité au moins quinze jours à l’avance.

Toute proposition individuelle doit être remise au Comité, par écrit, au moins sept jours avant l’Assemblée Générale.


Article 11

Vote

Tous les membres ont un droit de vote égal à l’Assemblée Générale. Les décisions sont prises à la majorité des voix des membres présents.

Les votes se font à main levée, sauf si 5 membres demandent le vote à bulletin secret.

La dissolution et les changements de statuts ne peuvent être pris qu’à la majorité des deux tiers des membres présents.


Article 12

Comité

Les membres du Comité sont élus par l’Assemblée Générale ordinaire pour un an. Ils sont immédiatement rééligibles.
Le comité nomme et se compose d’un(e) président(e), d’un vice-président(e), d’un(e) secrétaire et d’un(e) trésorier(ère) et d’au moins cinq membres.
Le comité doit se composer en majorité de musiciens de jazz. Par ailleurs la majorité de ses membres doit être domiciliée à Genève.

Le Comité représente l’Association auprès de tiers, décide des dépôts, emplois et retraits de fonds, convoque les Assemblées Générales ordinaires et extraordinaires. Il statue sur toute question qui n’est pas expressément réservée à l’Assemblée Générale. Il arrête tout règlement ou toute disposition susceptible de sauvegarder les intérêts de l’Association, entretient les contacts avec les Autorités et organise des manifestations selon les besoins.


Article 13

Réunions, votes

Le Comité se réunit aussi souvent que l’exigent les intérêts de l’Association.
Les décisions sont prises à la majorité des membres présents.
Les délibérations sont consignées par écrit.


Article 14

Organe de contrôle

Chaque année, les comptes de l’exercice sont vérifiés par un organe de révision agréé par l’autorité fédérale pour réaliser le contrôle restreint.


Article 15

Dissolution de l’Association

L’association peut être dissoute, en tout temps, par décision de l’Assemblée Générale.
Elle est dissoute de plein droit lorsqu’elle est insolvable ou lorsque le comité ne peut être constitué statutairement. La dissolution est décidée à la majorité des deux tiers des membres présents.
L’éventuel actif social sera distribué conformément à la décision de l’Assemblée Générale qui aura voté la dissolution. Il sera attribué à un organisme qui poursuit un but d’intérêt public analogue à celui de l’association.


Article 16

Signatures

Dans l’Association, le président ou le trésorier signent individuellement. Une procédure de contrôle interne validée par le comité garantit entre eux une information écrite, transparente, dans les meilleurs délais.


Le for de juridiction de l’Association se situe à Genève et la loi suisse est applicable.

Fait à Genève, le 2 mai 2016.